mardi 1 mai 2018

Jacobins et Girondins

2 cultures politiques:

  1.  jacobine, centralisatrice, étatiste, nationaliste et protectionniste
  2. décentralisatrice, régionaliste, critique de la domination  de l’Etat

Ces 2 cultures existent à droite et à gauche depuis .... La Fronde ? Elles sont plus que jamais d’actualité.

lundi 30 avril 2018

L'indifférence à la vérité.

On est tous un peu bullshitteur :Par exemple la politesse (indispensable) n'a que faire de la vérité.
Un menteur se positionne par rapport à la vérité: il la cache, la travesti, l'occulte, la déforme.
Mais un bullshitteur est complètement indifférent à la vérité. Le récit a plus d'importance que le contenu du récit. Avoir la parole est plus important que le sens de cette parole. On ne peut même pas lui dire que ce n'est pas vrai: Il s'en fout!!!



dimanche 8 avril 2018

Poliorcétique

Art du siège de place forte.

Depuis Stalingrad, les russes  (Où ils furent assiégés puis assiégeants) y excellent : Grozny, Alep, La Goutha.

Education des filles

Dans les sociétés occidentales, le niveau d'étude des femmes  a dépassé celui des hommes.

Jamais dans l'histoire l'on a vu cela: Le changement est copernicien.
Les conséquences seront nombreuses.

Le mouvement "metoo" peut être vu comme une première conséquence spectaculaire.

stat

jeudi 5 avril 2018

Pour ou Contre

Il est plus facile d’être "contre" (une idée, un concept,  une politique) que "pour".
Cela demande moins d'efforts , moins de réflexion, et donne plus de crédibilité.
Je suis contre la "Finance", la "Mondialisation", le "Nationalisme", la guerre, les violences.
C'est facile.
C'est valorisant. Cela donne une posture à bon compte.
Donc logiquement, le camp des "contre " s’étend.
On va finir par être "contre" tout et tous.


Principe de moindre ­action,

Rien ne se passe dans l’univers sans qu’un minimum ou un maximum apparaisse.
(la forme d’une caténaire, l’oscillation d’un pendule ou l’orbite de la Lune ...)

Euler

jeudi 29 mars 2018

Facteur Humain : Puissance 2

L’efficacité d’une troupe est une interaction entre facteurs matériels et facteurs humains et ces derniers l’emportent largement. ( Stephen Biddle ) .
Il vaut mieux de bons marins sur de mauvais navires que de bons navires avec de mauvais équipages. (conclusion d’Alfred Mahan  d'après son étude sur les puissances navales )

En première approche, on peut résumer cela d’une équation :
 ET (efficacité tactique) = R (ressources) x H (humain)2
M Goya)

mercredi 28 mars 2018

Haine

Il y a la haine, il y aussi l'amour de la haine, aimer éprouver de la haine.
Cela, de loin , peut ressembler à de l’extrême générosité.
Ce sentiment est difficile à comprendre.
C'est le contraire de la foi, de l'espérance: Cette haine cherche vainement à remplir un vide intérieur.
Elle conduit inexorablement à un trop plein, qui s'auto-alimente , s'amplifie, se déverse.
Viennent alors les gestes impensables, indicibles, suicidaires pour l'individu et la société, mais sous le masque de la générosité, de la défense des opprimés, d'une religion.

L'origine est peut être  une blessure mal soignée, une identité non reconnue, un sentiment collectif d'exclusion ?

Le vrai combat d'aujourd'hui est là. Il ne se gagnera  pas avec des avions et des chars.

Le vrai peut quelquefois n’être pas vraisemblable.


Boileau

lundi 19 mars 2018

Fausses images


Suspecter constamment  la réalité des images diffusées des zones de conflit  permet de les décrédibiliser.
Les grandes agences de presse, AFP, Reuters, AP ont une éthique et des savoir-faire. Ces agences ne publient pas d'images non vérifiées en amont et le font savoir si, par mégarde, elles ont fait une erreur.
Certains organes de propagande (Spoutnick, Russia Today) ou homme politique (M........) laissent adroitement planer un doute sur la réalités de ces images. Ils ne font pas sciemment la différence entre images venant d'agence de presse reconnue et images diffusées sur twitter.
Ça amplifie inutilement le "désordre du monde".

dimanche 18 mars 2018

Il faut tout changer : la prison, le système judiciaire, la politique d’incarcération massive.
« Nous nous sommes égarés en étant durs face au crime. Il faut être intelligent face au crime »
 juge Lippman (Newyork)

jeudi 15 mars 2018

Ethique

L’éthique protestante: L'argent, le travail,  l'optimalité, la flexibilité, la stabilité, la détermination.
L’éthique du hacker: La passion, la liberté, le partage de sa passion, l'attention aux autres,

"Pekka Himane" L'ethique du hacker
Préface de Linus Torvalds, postface de Manuel Castells


mercredi 14 février 2018

Autonomie, confiance en soi, lucidité, efficacité

"En 2012, Vitalik Buterin commence des études d’informatiques à l’université de Waterloo (Ontario), mais, au bout d’un an, il se dit qu’il progressera davantage en s’éduquant lui-même".
 J'adore!

vendredi 2 février 2018

Nassimi
Les dieux rendent fous ceux qu'ils veulent perdre.

jeudi 11 janvier 2018

Pourquoi les villes ?

A quoi servent les villes ? Qu'est ce qui détermine leur taille ?
Quel est leur avenir ?



La prospérité des grandes métropoles reposait sur leurs réseaux local (Commerce, agriculture, industrie).

Aujourd'hui, à l'heure de la globalisassions et de l'économie du savoir, la prospérité des grandes métropoles dépend davantage de leurs connections aux autres grands centres et au reste du monde.

Qu'est ce que "l'effet d'agglomération" ? C'est l'économie de transport quand les entreprises sont proches les unes des autres.

Les villes contribuent à réduire le temps qu’il faut pour déplacer les gens, un temps qui vaut d’autant plus cher que ces derniers deviennent plus productifs.

L’effet d’agglomération est donc plus fort dans l’économie du savoir, ce qui explique l’importance des grandes métropoles. Plus une métropole est directement connectée par avion à d’autres métropoles dans le monde, plus elle se développe et grandit. Un raisonnement qui s’applique à la croissance des villes dans la plupart des pays passés à une économie majoritairement fondée sur le savoir.

 Le problème des petites villes n’est pas qu’économique. non seulement elles perdent leur pouvoir, mais elles perdent aussi leurs connections aux "centres de pouvoir" que sont les métropoles régionales.

Les villes ont commencé à jouer un rôle important dans l’économie agricole d’antan en saupoudrant le territoire de place de marchés pour des agriculteurs dispersés. La richesse venait de l'agriculture.

Ensuite, elles ont eu parfois un rôle industriel.

En fait, « si vous prenez assez de distance, il est logique d’envisager le destin des villes comme un processus aléatoire de victoires et d’échecs, dans lequel les petites villes sont confrontées à une probabilité relativement élevée de subir la ruine du joueur ». Qu’est-ce que ça veut dire ? Que, selon la théorie des jeux, un joueur qui disposerait d’un nombre fini de jetons (comme une petite ville dispose d’un nombre limité de ressources) et jouerait indéfiniment contre un autre disposant de réserves sans limites (ou, en tout cas, beaucoup plus grandes, comme une métropole globale) est assuré de finir ruiné.

En clair : Dans l’économie moderne, qui s’est détachée de la terre, toute petite ville particulière n’existe que grâce à une contingence historique, qui perd tôt ou tard sa pertinence.  Une telle évolution dépend assez peu de la globalisassions.

 Il y a des coûts sociaux importants générés par l’implosion des petites villes. Les politiques de développement régional  essaient donc de préserver leur viabilité. Mais ça va être une lutte difficile.

Un double drame social

L’urbanisation croissante et accélérée nous pose donc deux énormes problèmes sociaux : elle enlève aux petites villes une bonne partie de leur raison d’être et de leurs ressources pour prospérer, alors qu’en même temps elle crée des disparités sociales en leur propre sein (et les rend plus perceptibles).

En clair, les petites villes n’ont plus, de raisons d’être, économiquement parlant. C’est cela qu’il faut comprendre si nous voulons préserver ce qu’elles représentent en termes de qualité de vie et d'identité.
Elles doivent   « s’inventer un avenir ». sans  ignorer les logiques en cours.


 http://www.lemonde.fr/citynnovation/article/2018/01/11/les-petites-villes-servent-elles-encore-a-quelque-chose_5240524_4811669.html#pirLukbrzWVitriF.99

Cités dans l'article de F Pisani:
Paul Krugman, Prix Nobel
Emily Badger
Saskia Sassen.
Edouard Glaeser, professeur à Harvard et auteur du livre Le Triomphe de la cité.
Greg Spencer

jeudi 4 janvier 2018

Optimisme

Les fondamentaux de notre monde (Toutes époques confondues ) sont:
Le taux d’alphabétisation des populations (Les filles en particulier),
La mortalité infantile,
Le taux de mortalité par les grandes maladies endémiques (Paludisme en recul de 47% depuis 2000!),
Le nombre de guerre (longue paix globale de 70 ans ! du jamais vu),
le nombre d'homicide ,
l'égalité homme-femme,
Le nombre de personne vivant avec moins de 1 $ / jour (Transformation la plus stupéfiante de notre époque) ,
La situation des femmes progresse partout (Y compris en Arabie Saoudite!),
etc

Ces paramètres sont tous au vert! Nous vivons le temps des miracles et nous n'en avons pas conscience.




vendredi 29 décembre 2017

Gauche et droite

Des thèmes qui furent de gauche (La "Nation" pendant la révolution) sont devenus de droite.
Peut-être que la différence entre gauche et droite était l'espérance du changement et du mouvement -pour les défavorisés- et du conservatisme et de l'immobilisme- pour les nantis. C'était un cadre de lecture des conflits politiques qui permettait de comprendre.
Aujourd'hui, ce clivage change. Les laissés-pour-compte (relatif) de la prospérité et des changements ne veulent plus de changement. ils veulent revenir à l'ordre ancien (frontière, monnaie, centralisme) Ils sont devenus conservateur!

Economie : Capital vs Energie

"Contrairement à ce qui est écrit dans tous les manuels d'économie, l'énergie (et
non le capital, sans elle inerte) se révèle être LE facteur essentiel de la croissance."
Gaël Giraud

samedi 18 novembre 2017

Pour sortir de sa solitude, de son désespoir; de son isolement dans l'angoisse, l'être humain peut emprunter deux chemins, soit celui de la connaissance, soit celui de la sociabilité.

Emmanuel Levinas

L'altérité

L'altérité : construction du “eux” et du “nous”

lundi 13 novembre 2017

Les trois principe de l'art de la guerre : la liberté d’action, l’économie des forces et la concentration des efforts

vendredi 1 septembre 2017

Anticipations: évaluer la vitesse des changements

Il est plus facile d'identifier la direction d'un changement , ou sa nature que sa vitesse. Que ce soit par les écrivains (La science fiction), les institutions,  ou personnellement.

Que ce soit des changements d'environnement , de technologie, de société ou des changement géopolitiques.

Peut être peut on se risquer à dire que 80% vont plus lentement que prévu, que 20 % vont plus vite et que quelque uns sont foudroyants.

Ariu

lundi 21 août 2017

Ces crises sont fantastiques, quand on y pense

Le chômage de masse , c'est la fin du salariat (Forme d'esclavage déguisée)
Les  crises bancaires, c'est le retour des états;
Les crises sanitaires (Vaches folles) , c'est la naissance  du bio;
Les crises des matières premières, c'est la mise en route du recyclage
La crise énergétique, c'est de nouvelles normes d'isolation et de confort pour nos maisons.

Complotisme

  Notre monde ne fonctionne pas sur des secrets mais à partir de forces et de lois. Des sciences essayent d'exprimer ces lois à partir de l'observation. Nous pouvons tous faire l'effort de nous intéresser à ces sciences.  

Pourquoi le complotisme prospère ?

Ariu

Hackage et évolution: exaptation

Exaptation

Dans la théorie de l'évolution, l'exaptation est l'utilisation d'un organe pour une nouvelle fonction sans rapport avec la fonction initiale.
L'exaptation s'oppose à la pensée d'Aristote selon laquelle la fonction crée l'organe.

mardi 15 août 2017

Esperar

On espérait le Messie ....
Puis on a eu craint la Fin du Monde ...
Maintenant on attend la singularité ....

Rien de nouveau en fait.... attendons, espérons, craignons.

Ariu

Vitesse d'évolution

D’une manière générale, les anticipations, qu’elles proviennent des organes institutionnels ou des écrivains, ont beaucoup de mal à estimer la « vitesse des choses ». Très empiriquement on peut constater qu’environ 80 % des phénomènes se déroulent plus lentement que prévu et que 20% vont en revanche vite et qu’une poignée seulement va très vite.

Michel Goya

jeudi 29 juin 2017

Picasso

Chaque tableau lui vient de loin., il est le résultat de ses rêves, de ses instincts, de ses désirs, de ses pensées qui mettent longtemps à s'élaborer., mais aussi de tout ce qui existe malgré sa volonté. D’où l'impression que l'on a de voir dans les "demoiselles d'Avignon" un champs de bataille ou l’inconscient joue un rôle aussi important que le travail conscient.

Laurence Bertrand Dorleac


dimanche 11 juin 2017

Des clivages

Il reste la question essentielle : comment un programme aussi clairement proriches et antisocial parvient-il à séduire une majorité d’Américains, en 1980 [Donald 1er Reagan] comme en 2016 [Donals 2eme Trump]?
La réponse classique est que la mondialisation et la concurrence exacerbée entre territoires conduisent au triomphe du chacun pour soi. Mais cela ne suffit pas : il faut y ajouter l’habileté des républicains à manier la rhétorique nationaliste, à cultiver un certain anti-intellectualisme, et surtout à diviser les classes populaires en exacerbant les clivages ethniques, culturels et religieux.

Piketty

mardi 6 juin 2017

Les ports

Venise, Gène, Amsterdam, Londres, New York, Shanghai: Que des ports qui ont été à un moment ou un autre le centre du monde.
Les ports,  le commerce sur mer ont besoin de l'esprit d'entreprise, d'aventure. La moindre traversée maritime demande de gérer des risques, de rassembler des moyens financiers, de coopérer. Les marins et les armateurs doivent  aussi avoir  gout de l'innovation, des découvertes....
Alors que l'esprit rural et paysan se nourrit de patients calculs et de conservatismes.

samedi 13 mai 2017

Puissance de la parole

"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue."




samedi 6 mai 2017

L'inégalité d'instruction est une des principales sources de tyrannie

Il faut que l’instruction du peuple puisse suivre les progrès des arts et ceux des lumières générales... Une égalité entière entre les esprits est une chimère. Mais, si l’instruction publique est générale... alors cette inégalité est faite en faveur de l’espèce humaine qui profite des travaux des hommes de génie. Si, au contraire, cette instruction est nulle, faible, mal dirigée, alors l’inégalité n’existe plus qu’en faveur des charlatans de tous les genres, qui cherchent à tromper les hommes sur tous leurs intérêts.

Condorcet

Dominance chez les macaques

La dominance se fonde moins sur la force physique que sur la capacité à établir des relations avec des alliés.

Picq

Compétitition

Darwin considère que la compétition la plus intense opère entre les individus de la même espèce.
Alors que Russel Wallace (co-inventeur de la sélection naturelle et grand militant socialiste) la place entre les populations ou les espèces.

vendredi 5 mai 2017

Equité

Le jeu de l'ultimatum permet de comprendre pourquoi il faut partager , redistribuer, veiller à ce qu'il n'y ait pas d'exclusion. Il ne suffit pas d'avoir des partages "gagnant - gagnant", au sens comptable. Il faut aussi de l'équité. Il ne faut que personne n'ait une mauvaise image de soi ou se sente déconsidéré.  Sinon ..... ils préféreront le pire.

Ils, eux, nous

Quand on dit "le" singe ou qu'on enferme les personnes dans une catégorie sans aucune distinction, comme "la" femme, "le" jeune, le senior, l'africain, l'asiatique ou autres, on alimente toutes les formes d'exclusion. L'essentialisme s'oppose au "vivre ensemble".
 ...
Comment bâtir un humanisme sur un principe d'ignorance et d'exclusion?

 Pascal Picq
 "Qui va prendre le pouvoir? Les grand s singes, les hommes politiques ou les robots"